© claire le pape 2019

Through daily and ritualized practices, Claire Le Pape explores the narrow link weft between gesture, time and color.

 

She advocates a double duality, at the same time artist and fiber craftswoman, shifting from one-shot traces, primitive gestures, to long duration commitment, repetitive handwork, in quite an obsessed way, in order to build huge installations, trying to escape traditional looms' formats.

 

The artist re-purposes textile medium with unusual materials: weaving with nylon threads, embroidering on paper, interlacing ribbon with human bodies – in a radically abstract aesthetics, up to minimalism, that leaves the audience wander freely through one's own dreamy visions, beyond the intimate matters that are at stake.

x x x

A travers une pratique quotidienne et ritualisée, Claire Le Pape questionne l'étroit lien qui se tisse entre geste, temps et couleur.

 

Elle revendique une double dualité, oscillant entre art et artisanat, naviguant entre fulgurance du geste, pulsion de la trace, et nécessité d’une temporalité longue, faite de concentration, de répétition, jusqu'à l'obsession, pour mieux déployer le travail de la main dans des formats qui à force de patience s'avèrent plus proches de l’installation monumentale que du tambour à broder.

 

Bien que formée aux arts du fil, l'artiste prend à contre-pied ce médium trop souvent cantonné au gynécée et en renouvelle les modalités,  grâce à des supports insolites – tapisserie et fil de pêche, broderie et papier , ruban et corps humain – ainsi qu'un parti-pris résolument abstrait, voire minimaliste, qui laisse au regardeur toute liberté de déambuler vers des horizons chimériques, par-delà les enjeux intimes qui sont posés.