© claire le pape 2019

After literature studies, Claire Le Pape graduated from Duperré Applied Arts school (Paris, France) where she discovered her favorite technique until now: tapestry weaving, under the mentorship of Australian-born fiber artist Diana Brennan. She appropriated this media through personal research while working as a free-lance textile designer and embroiderer for Haute-Couture.


Photography, drawing, etching are other techniques she gradually introduced in her work.
A passion for fiber arts' symbolic and psychic aspects lead her to art-therapy training in 2011; this opened new exploration fields such as writing, body, movement…


In 2008, one of her works was selected for the famous Tapestry Triennial of the Tournai (Belgium); after several exhibitions with senior textile artists, and a first solo show in 2013, she aims now to enlarge her formats and work in a more contemporary field. She awarded the 1st prize (Installation category) from Bernard Magrez Cultural Institute in 2017, which will resulted in a solo show in July 2018.


In order to share her technical and creative skills and methodological knowledge, she regularly offers workshops and courses in her studio through the so-called "Atelier T-R-A-M-é" program, to any kind of audience.

‚Äč

x x x


Claire Le Pape fait la découverte fondatrice de la tapisserie dans l’atelier dirigé par l’artiste Diana Brennan, au cours de ses études d'arts appliqués à L'ESAA Duperré. Elle développe ses premières recherches artistiques tout en travaillant comme créatrice textile et brodeuse free-lance pour l'univers du luxe.

 

Elle intègre progressivement dans ses oeuvres la photographie, le dessin et la gravure. Passionnée par les implications psychiques et symboliques des arts du fil, elle se forme en 2011 à l’art thérapie, ce qui lui ouvre de nouveaux champs des possibles : écriture, corps, mouvement…


En 2008, l’une de ses oeuvres est sélectionnée pour la Triennale de la Tapisserie de Tournai ; ce qui la conforte dans son engagement artistique. Après diverses expositions en compagnie d’artistes textiles confirmés, et une première exposition personnelle à l’automne 2013, son travail s'affirme dans le champ de la recherche contemporaine, comme en témoigne le 1er prix catégorie Installation décerné lors du concours 2017 organisé par l'Institut Culturel Bernard Magrez, qui a donné lieu à une exposition personnelle courant 2018.


Dans un souci de transmission, elle dispense des formations aussi bien techniques que méthodologiques en textile, art et créativité pour tous publics au sein de son atelier.